chargement

Vers une nouvelle fragmentation du sans-contact mobile ?

Le sans-contact mobile est actuellement un sujet brûlant. Des géants tels que Google, Orange, eBay/Paypal, Isis, Visa, MasterCard et Apple poussent leurs technologies. Mais celles-ci sont plus ou moins déployées, compatibles, normalisées, « ouvertes » ou propriétaires.

1) Le NFC :

La technologie NFC (i.e Near FieldCommunication) a été poussée par Google depuis le discours de Eric Schmit du 15 Novembre 2010 au « Web 2.0 Summit » à San Francisco. Et le 26 mai 2011,Google annoncait son portefeuille virtuel sur mobile: Google Wallet. Le NFC est également soutenu par le secteur bancaire : Isis, Visa, MasterCard. En France, le NFC est poussé par les pouvoirs publics (Cf. Appels à Projets de Bercy) et Orange.

2) Le QR-Code, etc. :

En particulier, le marché de l’identification et/ou de l’authentification via mobile est aujourd’hui en effervescence. Ainsi eBay / PayPal met de gros moyens sur le paiement via mobiles et expérimente différentes technologies alternatives au NFC:

* Demos QR-Codes (MWC 2012) & acquisition de RedLaser (18 Novembre 2011)

* PayPal Here (Square-like) * Bump (https://bu.mp)

3) Le Bluetooth :

Aujourd’hui, Apple pourrait vouloir pousser des technologies alternatives au NFC. Des rumeurs se propagent depuis un article sur le futur « Apple’s iWallet » du 17 mai 2012 qui citait Pablo Saez Gil de Research Farm.
Cette analyste prévoit qu’Apple pourrait utiliser le Bluetooth 4.0 / Bluetooth Low-Energy (l’Ex. « Wibree » de Nokia) pour identifier / authentifier les porteurs de mobiles.
Pourquoi le Bluetooth Low Energy serait-il mieux que le NFC pour Apple ? Parce que le parc installé se compte déjà en dizaines de millions.
Et que tous les nouveaux produits Apple seraient compatibles au lancement. Enfin parce qu’une simple application devrait suffire à transformer un terminal en caisse. De plus, Apple a constitué, surtout via iTunes, la plus grande base de données mondiale de numéros de cartes bancaires.
De ce fait, Apple a le contrôle pour effectuer, depuis le Cloud, des débits et crédits sur des centaines de millions de comptes bancaires.
Cette rumeur sur Apple et l’utilisation du Bluetooth 4.0 (BLE) comme technologie de sans-contact devient insistante (13 700 000results en moins de 20 jours !).

Cette rumeur est-elle fondée ?

Difficile à dire tant les secrets de la marque à la pomme sont bien gardés.

Mais on peut cependant noter que :
- Le 21 juin 2011, Apple a rejoint le Board du Bluetooth Special InterestGroup (SIG).
- Et depuis près d’un an, les Mac (depuis le 20 juillet 2011), iPhone (depuis le 4 October 2011) et iPad (depuis le 7 mars 2012) sont livrés avec Bluetooth 4.0 /Bluetooth Low-Energy / BLE
De plus, le Bluetooth est une technologie « pervasive » qui, selon le Bluetooth SIG, devrait être présente dans 5 milliards de devices en 2015. Et d’ici 2016, on estime que la technologie Bluetooth sera présente dans presque 100% des téléphones mobiles et tablettes, plus de 70 % des laptops et dans 90 % des véhicules automobiles.

Conclusion :

Ainsi la vision d’Apple du « Retail » / (m-)Commerce serait basée sur un parcours client sans caisse, comme dans un Apple Store. Mais pour le paiement mobile sans contact, les marchands cherchent à maximiser le taux de couverture pour toucher le maximum de clients. Ils cherchent à éviter une Fragmentation annoncée du paiement sans-contact mobile. Ils visent une Inter-Opérabilité et non des lecteurs multiples.
C’est pourquoi, nous devrions voir apparaître des lecteurs de plus en plus multi-modes qui seront probablement nécessaires pour faire « co-habiter » ces différentes technologies sur le point d’interaction (i.e. PoI). Le choix est maintenant du côté des magasins (i.e. PoS : « Point of Sale ») qui vont proposer de nouvelles solutions d’encaissement et de l’adoption, ou non, par les consommateurs.
Le dénouement de ce suspense aura-t-il lieu avec les annonces d’Apple, et de l’« iPhone5 » entre le 11 et le 15 juin prochain à la Conférence WWDC ?

Lire l’article sur journaldunet.com



Copyright © 2014 Système-polaire / Tous droits réservés.